(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Android Wear 5.1 : Google améliore ses montres connectées

montres connectées Android Wear, Pebble ou Apple

La sortie de l’Apple Watch est une excellente nouvelle pour les propriétaires (j’en fais partie) d’une montre sous Android Wear. Depuis le mois d’avril, les évolutions de la plateforme pour montres connectées de Google sont significatives et les éditeurs adaptent maintenant leurs applications pour tirer partie du potentiel d’Android Wear et des smartwatch. Un point sur la situation (cette phrase, c’est mon coté BFM TV).

au sommaire :

Une navigation plus intuitive

Hallelujah, frangines, frangins, Google s’est enfin décidé à revoir l’ergonomie d’Android Wear ! Cette nouvelle interface apporte son lot de nouveautés bienvenues.

Tout d’abord un tiroir d’applications façon Wear Mini Launcher

Les applications sont facilement accessibles via un simple glissement de doigt de droite à gauche de l’écran.

Un glissement supplémentaire vous amène sur votre liste de contacts

Pour chacun de vos contacts, vous pouvez déclencher un appel via votre smartphone, envoyer un SMS ou un mail grâce à la saisie vocale qui se révèle de plus en plus performante.

Un dernier menu plus classique

D’un glissement supplémentaire de droite à gauche, vous arrivez sur les autres fonctions de la montre (avec les différents « ordres » compris par Android Wear).

On remarque également, d’un glissement de bas en haut, l’ouverture du volet de raccourcis vers les réglages basiques de la montre (luminosité, mode cinéma, etc…)

Exit donc la nécessité d’avoir Wear Mini Launcher sur sa montre sauf à vouloir garder l’excellent tiroir d’accès rapide aux paramètres de la montre et du smartphone.

wearmini-orange

N’oublions pas les fameux émoticônes, là aussi disponibles désormais sur Android Wear.

emoticones sur android wear

vous pouvez aussi la secouer, la montre

Ça marche plus ou moins bien, selon la précision du gyroscope intégré à votre montre. L’idée, c’est de secouer son bras pour faire apparaître le contenu des cartes qui s’affichent sur la montre. Une bonne idée mais la LG G Watch n’est pas assez réactive pour rendre l’expérience satisfaisante.

Mais Google ne s’est pas arrêté là.

Des montres plus ouvertes

des montres Wifi

En plus de ces évolutions bienvenues, Google a rendu, dans ses mises à jour précédentes, compatible certaines de ces montres avec le Wifi.

L’avantage, sous réserve que votre montre dispose d’un module de réception wifi (ce n’est pas le cas pour ma LG G Watch, :-(), c’est de pouvoir recevoir vos notifications, envoyer des mails ou autres y compris quand votre montre n’est pas reliée à votre smartphone.

Un bon point.

des montres pour stocker votre musique

Il est également possible de profiter des 4 giga-octets de stockage de sa montre pour y stocker vos chansons préférées hébergées sur Google Music par exemple.

desproges sur ma montre

Cette musique, stockées sur la montre, est ainsi « écoutable » grâce à un bon casque sans fil comme le Plantronics Backbeat Fit testé sur ce site.  Le jogging sans smartphone redevient possible ;-

plantronics-androidwear

les nouvelles applications adaptées aux montres connectées Android Wear

La bonne surprise de ces derniers jours, c’est le nombre d’applications désormais compatibles avec Android Wear.

Ainsi, j’ai vu arriver les applications suivantes sur ma montre :

  • le figaro
  • le monde (forcément)
  • amazon (US only attention)
  • Yo
  • Pinterest
  • CIC
  • IFTTT
  • Pocket Cast
  • Sleep Tracking, testée sur ce site
  • Capitaine Train
  • Voyages SNCF
  • Une application Google Maps totalement revue avec désormais la carte accessible depuis votre poignet
  • Un cadran Google Fit avec l’heure (whaou…) et le nombre de pas
  • et sûrement plein d’autres que je n’utilise pas (les apps de rencontre arrivent, mais perso, pas besoin,-)

Les éditeurs adaptent leurs applications à l’Apple Watch et dans la foulée font l’effort de l’adapter à Android Wear (« on n’sait jamais », la version capitaliste du principe de précaution). Quand je vous dis que la sortie de l’Apple Watch va doper les ventes de montres connectées Android Wear

les grands absents… pour longtemps?

Alors, bien sûr, il manque encore deux ou trois truc pour arriver au niveau de l’Apple Watch par exemple :

  • une application Facebook digne de ce nom
  • idem pour Twitter
  • des montres emblématiques, peut-être le second modèle de Motorola 360
  • une montre avec capteur GPS ET cardio fréquencemètre pour le sport, si possible ronde et bien finie
  • sans doute, un peu plus de temps d’utilisation entre deux recharges (bien que la LG G Watch nécessite une recharge tous les 2 jours)

… mais bon, on va pas chipoter, la LG G Watch, par exemple, coûte moins de 100€ sur amazon soit 3,5 fois moins qu’une Apple Watch.

A ce prix là, je suis prêt à attendre encore quelques semaines.

L'OS de Google pour les montres connectées
Android Wear
Date Published: 05/27/2015
3 / 5 stars

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*