(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Fitbit Flex ou Jawbone Up24 : le test complet

bracelet connecté Jawbone, Fitbit, et autres
10 astuces pour courir connectéTéléchargez "10 astuces pour courir connecté" et restez dans la boucle avec la newsletter hebdo !
En cliquant sur "j'aime", soutenez le site :

J’ai pu tester grâce à un ami, en plus de mon Fitbit Flex, le dernier né de Jawbone, le podomètre connecté Jawbone Up 24. Les deux bracelets dominent le marché comme le montre les récentes études sorties sur le poids de chaque acteur des objets connectés . Pour autant, les deux podomètres obéissent à des logiques différentes. Je ne regrette au final pas mon choix initial, c’est à dire le Fitbit Flex. Voici pourquoi.

le sommaire :

le matériel : égalité Fitbit-Jawbone

D’un point de vue esthétique, le Jawbone Up24 est plus travaillé et mieux fini. D’une matière caoutchouteuse agréable, il comporte des stries qui rendent reconnaissable le bracelet au premier coup d’œil.
Il est très facile à enfiler, un avantage vs le Fitbit Flex, de ce point de vue mal conçu. Je me suis fait mal plusieurs fois au début en voulant le mettre, faute à un système de fermeture trop dur.

Aux deux extrémités du bracelet, vous retrouvez :

  • un bouton permettant notamment de passer en mode nuit ou en mode jour
  • une prise jack mâle qui permet de le recharger

Le Fitbit Flex est plus discret et la conception du bracelet est plus monolithique. Pas de subtilité si ce n’est les 5 LED permettant d’interagir avec le podomètre sans l’intermédiaire du téléphone.

Le gros avantage du Fitbit par rapport au Jawbone, et qui justifie le verdict sur cette partie, c’est le fait que le Fitbit soit personnalisable.

Le Fitbit Flex est composé de 2 partie :

  • un bracelet en matière caoutchouteuse
  • le minuscule module podomètre qui s’insère dans le bracelet

Ainsi, vous pouvez, sous réserve d’acheter des bracelets supplémentaires (30€ les 3, ce qui est cher… mais bon) adapter la couleur de votre bracelet à votre tenue du jour.


le fitbit flex
De même, si vous cassez le bracelet, notamment la fermeture, il suffit de racheter un bracelet et non le package entier.

Je n’ai pas noté de différence significatives en termes d’autonomie entre les deux bracelets.

Donc, égalité sur ce point.

Le logiciel : avantage Jawbone

Là aussi, deux philosophies différentes.

Le Fitbit Flex fait ce qu’il fait très bien mais se limite à l’essentiel, du moins sur ses applications mobiles. Je ne vais pas tout décrire à nouveau , je vous invite à lire ma prose sur mon test du fitbit flex.

Les applications mobiles de Jawbone sont beaucoup plus travaillées esthétiquement parlant et plus complètes.


trentejours-jawbone-up24-app (2)
Avec les applications mobiles Jawbone, vous accédez aux informations suivantes (sur android) :

trentejours-jawbone-up24-app (5)

trentejours-jawbone-up24-app (6)

En cliquant sur le menu hamburger (menu de gauche), on découvre un accès aux fonctions suivantes :

  • paramétrage d’objectifs (en nombre de pas par jour mais aussi en nombre d’heures de sommeil)
  • à une timeline, rappelant lifelog de Sony: une frise sur laquelle vous retrouverez globalement les mêmes informations que celles notées plus haut
  • un menu appelé « Tendance » qui vous donne les principales informations compilées par semaines ou par mois
  • un menu équipe qui permet de se motiver entre paires en accédant au carnet d’adresses de votre smartphone ou au carnet d’adresses Facebook
  • une galerie d’applications partenaires qui permet de connecter les informations de votre Jawbone Up à celles de Runkeeper ou Myfitnesspal par exemple
  • une boite de réception
  • …et un accès aux paramètres


trentejours-jawbone-up24-app (3)
 

Surprise, il existe aussi un menu à droite :

  • je retrouve aussi des explications sur : comment activer le chronomètre, le mode nuit, le mode sieste, la smart alarm, l’alerte inactivité, et les rappels. Ou je les active depuis l’application directement.
  • je peux aussi ajouter plusieurs bracelets (pas compris pourquoi d’ailleurs)

trentejours-jawbone-up24-app (4)

L’application mobile Jawbone est tellement complète qu’elle suffit. C’est tellement vrai qu’à ma connaissance il n’ y a pas de version web.

On se rend compte d’ailleurs que le Jawbone permet plein de choses que ne fait pas le Fitbit Flex comme la « smart alarm » par exemple. La smart alarm vous réveille dans un créneau propice au réveil (le sommeil léger). Le Fitbit Flex propose lui une alarme silencieuse mais qui ne s’adapte pas à votre phase de sommeil.

Il manque certe le coté « je te donne un badge quand tu as atteint un objectif » de Fitbit mais ce n’est pas grave, en tous cas pas pour moi.

donc avantage Jawbone UP24 !

L’écosystème : avantage Fitbit

Fitbit annonce 39 applications et services partenaires sur sa page. On note quelques grands du secteurs de la santé et de la forme comme MyFitnessPal et d’autres plus éloignés comme IFTTT.

Sur le Google Play Store on retrouve également des applications plus ou moins sophistiquées qui utilisent les APIs de Fitbit pour :

  • créer de nouveaux services à partir des informations de votre Fitbit Flex comme c’est le cas avec FitRPG qui propose de gamifier encore plus l’utilisation de votre Fitbit.
  • ou simplement proposer des widgets à mettre sur votre smartphone Android comme le propose DashClock Fitbit Extension ou des extensions sur smartwatch comme la Pebble par exemple.

On retrouve au total 215 applications sur le Google Play Store en tapant Fitbit dans le moteur de recherche.

Coté Jawbone, le constructeur présente peu ses partenaires. Des APIs sont disponibles et quelques grands noms sont quand même présents comme RunKeeper ou IFTTT. On s’aperçoit qu’une recherche de Jawbone dans le Google Play Store ne donne que 84 résultats.

De plus, Fitbit propose plus de produits autour de la forme, notamment une balance connectée (la Fitbit Aria, en test sur ce site) dont les informations se synchronisent automatiquement dans votre application Fitbit. Jawbone ne propose rien de tel (mise à jour du 6 septembre : j’ai repéré une excellente recette IFTTT qui permet d’ajouter les informations issues de la balance connectée Aria de Fitbit à votre tableau de bord Jawbone.  Ça résout une partie du problème).

A noter qu’aucun des deux ne fait partie des partenaires annoncés de Google Fit, la future plate-forme d’agrégation de vos données Santé et Forme annoncée par Google lors de la dernière i/O (au contraire de Withings par exemple).

 

Le prix : avantage Fitbit

On retrouve le Jawbone Up24 à 110€ minimum sur amazon.fr
Le Fitbit Flex se retrouve quant à lui aux alentours des 80€ sur le même site.
Donc pour 110€ vous pouvez chez Fitbit vous payer le Fitbit Flex + 3 bracelets de rechange dans la taille qui vous convient.

Fitbit vainqueur par KO.

Conclusion : avantage Fitbit

C’est vrai qu’il est joli ce Jawbone Up24 et son application l’est tout autant. Cependant, il se montre moins flexible que le podomètre de Fitbit, moins ouvert et plus cher. Je ne regrette donc pas mon choix initial.




Le Jawbone UP24 est une podomètre connecté bluetooth
Jawbone UP24
Date Published: 08/12/2014
3 / 5 stars

10 astuces pour courir connectéTéléchargez "10 astuces pour courir connecté" et restez dans la boucle avec la newsletter hebdo !
En cliquant sur "j'aime", soutenez le site :


7 Comments

  1. Bonjour, j’hésite actuellement entre ces 2 bracelets et j’avoue que malgré les arguments du Fitbit Flex (prix et personnalisation notamment), je penche du côté de l’UP24 pour le suivi du sommeil qui semble réellement meilleur. Que pouvez-vous me dire sur ce point ? La smart alarm est-elle vraiment efficace ? Se réveiller lors d’une phase de sommeil léger change-t-il vraiment la vie ?

    Reply
    • Bonjour, oui, c’est un plus du jawbone. La smart alarm est efficace et permet un réveil plus doux. Si la qualité du suivi du sommeil et la smart alam sont les critères de choix prioritaires, je vous conseille le Jawbone. Merci.

      Reply
      • Merci pour la réponse rapide. Autre question, j’ai lu que le Fitbit Flex était capable de reconnaitre plus de types d’activités que le Jawbone. Est-ce vraiment significatif ? Merci.

        Reply
        • le Fitbit Flex ne sait pas reconnaître certaines activités comme le vélo ou la montée d’un escalier. C’est la même chose pour le Jawbone Up. A quelle activité pensiez-vous?

          Reply
          • De façon assez large, des exercices assez variés type Fitness… Quelque soit le bracelet, seuls la marche et la course à pied sont bien reconnues ?

          • A ma connaissance oui pour les bracelets à l’exception du Misfit Wearable Shine qui propose des modes natation, basketball etc… Voici le lien : http://www.misfitwearables.com/?locale=fr
            Autonomie de 4 mois grâce à une pile dans le médaillon.

          • Vous pouvez retrouver une sélection de bracelets connectés dans la base de données IoT (en cours de construction) : http://goo.gl/Cc7XKU

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*