(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Microsoft Band : le test complet du bracelet le plus geek

bracelet connecté Jawbone, Fitbit, et autres
10 astuces pour courir connectéTéléchargez "10 astuces pour courir connecté" et restez dans la boucle avec la newsletter hebdo !
En cliquant sur "j'aime", soutenez le site :

Le Microsoft Band est un bracelet connecté atypique bardé de capteurs, d’un cardio et même d’un GPS. j’ai pu le tester quelques jours. Voici mon avis.

au sommaire :

Présentation du bracelet Microsoft Band


Deux mots sur les ambitions du Microsoft Band

Le Microsoft Band est la première incursion du géant de Redmond dans le monde des objets connectés grand public. C’est un bracelet compatible Windows Phone, Android et iOS.

L’ambition du Micorosft Band est de devenir l’unique compagnon connecté de vos séances de sport quelque soit la discipline.




Pour cela, Microsoft n’a pas lesiné sur le nombre de capteurs. Parmi eux, du classique comme le podomètre, et du moins classique comme le cardio (même système que le Fitbit Charge HR), l’accéléromètre, le gyroscope, la boussole voire de l’exceptionnel comme le GPS, un capteur de température de peau ou d’UV.

Les principales fonctionnalités du Microsoft Band

Au programme, vous retrouverez ….

le suivi de vos activités sportives :

  • suivi de session de golf avec TaylorMade
  • suivi de vos sessions de fitness ou de vélo
  • suivi des sessions de running, y compris la mapping de vos parcours grâce au GPS intégré

le suivi de votre forme :

  • cardio-fréquencemètre
  • suivi de votre sommeil
  • le capteur d’UV vous permet de savoir si vous allez cramer ou pas

…les fonctions liées à la productivité :

  • notification des emails
  • notification de votre agenda
  • alarme, timer etc…
  • et pour les propriétaires de mobiles sous Windows Phone 8.1, la possibilité d’utiliser Cortana, l’assistant vocal de Microsoft

…et enfin,… :

  • les notifications Facebook
  • les notifications Twitter
  • les notifications SMS

Ainsi qu’une application Starbuck.

Le bracelet Microsoft Band n’est d’ailleurs pas encore sorti en France mais ça ne saurait tarder, nos amis anglais peuvent déjà en profiter.

Le déballage du Microsoft Band

Le Microsoft Band est vendu dans un petit boite cartonnée de bonne facture.

quelle taille choisir pour le Microsoft Band?

Si vous l’achetez en magasin, je vous conseille de jeter un coup d’œil sur l’un des cotés de l’emballage où vous retrouverez les différentes tailles disponibles du bracelet à la dimension réelle.
C’est important car le Microsoft Band est vendu en 3 tailles. Donc, s’agit de pas se louper…

Si vous l’achetez en ligne, Microsoft vous propose une solution en imprimant une silhouette taille réelle du bracelet.

que trouve-t-on dans la boite du Microsoft Band?

…du très classique :

  • un câble de chargement (propriétaire)
  • le manuel qui ne sert à rien
  • le bracelet Microsoft Band

mon avis sur le hardware

Le Microsoft Band n’est pas un modèle de design.


un bracelet épais

Microsoft a sans doute sortie le bracelet connecté le plus techno existant, loin devant les Fitbit, Xiaomi et Jawbone qui occupent le marché.

La techno embarquée l’est au chausse-pied ce qui explique l’épaisseur du bracelet. Ça donne un coté prototype rigolo mais pas très discret au quotidien et même pour certain peu confortable.

Avec le Microsoft Band au poignet (pas de jeu de mot s’il vous plait ;-)), j’ai l’impression de tester un « gadget » futuriste pas encore tout à fait finalisé comme le ressentent sans doute les utilisateurs de Google Glass.

deux façons de le porter ?

J’ai porté Microsoft Band écran vers le bas la plupart du temps, notamment pendant les sessions de running.
Selon moi, le Band est fait pour être porté à l’envers, c’est à dire avec l’écran à l’intérieur du poignet (coté paume).

Après, rien n’empêche de le porter écran vers le haut.

quelques défauts vite repérés

Le bracelet Microsoft Band a deux défauts qui sautent aux yeux après quelques jours d’utilisation :

  • il n’est pas waterproof
  • le verre qui protège l’écran se raye facilement. D’ailleurs, aux Etats-Unis, le bracelet est vendu en « bundle » avec un film de protection. Microsoft semble donc avoir pris acte de cette faiblesse
  • Autre point agaçant, l’écran ne réagit plus si bien quand les doigts sont mouillés, notamment par la sueur
  • l’autonomie de 2 jours est bonne pour une montre connectée mais ça n’en n’est pas une et mauvaise pour une bracelet connecté mais c’est un peu plus que ça

Notons tout de même que l’écran en lui-même est de bonne facture et se montre lisible même en plein soleil. Un bon point pour un écran couleur !

un câble de chargement propriétaire

Le Microsoft Band a son propre câble de chargement, type magsafe. Galère. Attention à ne pas le perdre.

L’interface du Microsoft Band

L’écran du Microsoft Band est plus haut que large, un peu comme le Samsung Gear Fit.

L’interface reprends les standards établis par Windows Phone et le Flat Design.

Le tout est fluide comme on peut le voir avec le widget Météo ici. Plutôt agréable.

L’ application Health de Microsoft

L’application qui permet de gérer le Microsoft Band s’appelle Microsoft Health.

Elle est disponible sur WindowsPhone, Android et iOS. On peut aussi y accéder à son navigateur web préféré.


application microsoft health accueil

Microsoft Health va vous permettre :

  • de synchroniser votre bracelet Microsoft avec votre smartphone
  • de gérer les « tuiles » du Microsoft Band
  • d’accéder au suivi de vos activités sportives
  • de vous connecter à des applications tierces

Plutôt bien faite et agréable, elle reste cependant un peu pauvre en fonctionnalités. Surtout pour le running si vous êtes habitué à utiliser Runkeeper par exemple.

Le Microsoft Band souhaite adresser tous types de sport, cela se fait au détriment des possibilités offertes pour chaque types d’activité.

Par exemple : pas possible de définir une course comme objectif à réaliser.

Mais je chipote et pour la plupart des gens, l’application apportera satisfaction ! On retrouve même des plans d’entraînements pour le running et le fitness provenant de partenaires de Microsoft tel que Men’s Fitness, Shape, Gold’s Gym ou Muscle and Fitness.

l’écosystème du Microsoft Band

Microsoft enrichie petit à petit le nombre des partenaires qui permettent d’utiliser le Microsoft Band avec leur service.

Aujourd’hui, on retrouve :

Du beau monde donc mais pas encore assez par rapport aux poids lourds type Fitbit ou Runtastic.

Quelques développeurs se sont lancé dans l’aventure et propose des applications tierces comme Band Media Player qui comble certains manques fonctionnels. Ici, la possibilité de piloter sa musique à partir de son bracelet.

Y a encore du boulot…

conclusion : alors bien ou pas bien

Le Microsoft Band est pour l’instant plus une nouvelle plateforme sur laquelle les développeurs peuvent imaginer de nouveaux usages qu’un produit grand public. Un peu comme les Google Glass.

On trouve encore assez peu d’application tierce destinées au bracelet de Microsoft mais avec tous ses capteurs, on peut imaginer toutes sortes de choses.

Le Microsoft Band promet tout mais se montre pertinent sur les activités sportives. Pour moi, ce n’est pas un concurrent d’une Apple Watch, d’une Pebble ou d’une montre Android Wear, mais une version très évoluée d’un Fitbit ou d’un Jawbone.

En résumé, je recommande d’attendre la seconde version, l’écosystème est encore trop léger à mon goût et le hardware un peu grossier.

Le prochain billet de ce blog sera consacré à l’utilisation du Microsoft Band pendant une session de running. Si vous souhaitez être prévenu de sa publication, je vous propose de vous inscrire à la newsletter du site.

Le Microsoft Band est un bracelet connecté atypique bardé de capteurs, d’un cardio et même d’un GPS. j’ai pu le tester quelques jours. Voici mon avis.
Microsoft Band
Date Published: 07/16/2015
2.5 / 5 stars

10 astuces pour courir connectéTéléchargez "10 astuces pour courir connecté" et restez dans la boucle avec la newsletter hebdo !
En cliquant sur "j'aime", soutenez le site :


5 Comments

  1. Bonjour,

    Je ne parviens pas à trouver l’application « Microsoft health » sur le store de mon Nokia 1020, pouvez-vous m’aider?

    Merci d’avance!

    Reply
    • Bonjour, je n’ai pas de mobile windows phone à dispo. Essayez avec cette URL .

      Reply
  2. J’ai acheté le bracelet il y a quelques jours. J’avais une Apple Watch avant, mais j’ai complètement changé d’écosystème. Je trouve que le fait que le Band soit plus pauvre et bloqué, le rend plus simple à utiliser et à comprendre. En quelques heures, on sait l’utiliser sans aucun soucis. Le design par contre est plutôt discret je trouve, même si je préfèrerais voir une montre plutôt qu’un bracelet dans les années à venir de la part de Microsoft (qui sait, peut-être ?…) Le gros désavantage que je lui trouve, c’est le support des langues limitées. Disponible qu’en anglais, et donc pour répondre aux SMS, à moins d’avoir des amis anglais, impossible… J’espère qu’une mise à jour rapide arrangera ce problème, qui pour moi, est vraiment le plus gros. Avec un français supporté, il me plaira pour quelques années. 🙂

    Reply
    • Bonjour Arnaud, je vous aurais bien conseillé l’application Pimp My Band mais les notes sont catastrophiques.

      Reply
  3. Bonjour, j’ai acheté la microsoft band en avril 2015, aujourd’hui la fermeture se détache, j’ai contacté et envoyé le bracelet au sav qui me l’a retourné en me disant que c’etait de ma faute, je me retrouve avec un bracelet a 250 euros que je ne peux plus utilisé ! bizarrement mon époux (qui a la même, acheté au même moment) quelque semaines plus tard même chose avec le bracelet, donc 500 euros a la poubelle !! nous ne sommes pas prêt de racheter Microsoft !

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*